L'Homme de Marree

L'homme de Marree, ou géant de Stuart, est un géoglyphe découvert le 26 Juin 1998.

Il semble décrire un homme aborigène d'Australie, probablement un membre du peuple Pitjantjatjara,

chassant les oiseaux ou les wallabys à l'aide d'un bâton à lancer.

Il est situé sur un plateau à Finnis Springs, 60 km à l'ouest de la ville de Marree, dans le centre de l'Australie-Méridionale,

juste à l'écart de la zone interdite de Woomera.

Le dessin est long de 4,2 km et sa circonférence atteint 15,3 km.

Il s'agit du plus grand géoglyphe connu dans le monde, mais ses origines restent mystérieuses, aucun témoin n'ayant assisté à sa réalisation.

Situé près de la zone interdite de Woomera, le plus grand terrain d’essais militaires de la planète,

l’Homme de Marree semble représenter un aborigène en train de chasser avec un bâton à lancer.

On estime que pour choisir un site adapté à sa taille immense, il a surement fallu utiliser des images satellite

ainsi que du matériel topographique.

Les lignes qui composent la silhouette atteignent jusqu’à 35 m de large, sur une profondeur de 20 à 30 cm. Elles s’érodent progressivement, mais l’aridité de la région permet au dessin d’être encore visible.

Marree2


 

Malgré les réactions enthousiastes du public, le ministre de l’environnement Australien qualifia l’oeuvre de « vandalisme environnemental », et le site fut fermé après que les membres de la tribu Dieri se soient plaints, considérant le geoglyphe comme une profanation de leur terre sacrée. Mais alors que ses lignes disparaissent lentement dans la terre sèche de l’Outback, l’Homme de Marree voit parfois des avions venir le survoler, lui et son mystère.

 

Maree man 800x533

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.