DE MYSTERIEUX TROUS

f

L’étrange phénomène des trous terrestres fit sensation en Suisse..

Entre 1972 et 1990  de nombreux trous apparurent .

Le trou de loin le plus grand fut creusé dans la nuit du 3 au 4 février 1990, dans une commune

proche de la banlieue de Genève.

Il se trouvait dans un grand champ ensemencé à l’automne et avait un diamètre de 10 mètres et

une profondeur de 12,

soit un volume de 942 mètres cubes, dont le poids devait être de plus de 2000 tonnes.

Il aurait fallu charger 100 camions de 20 tonnes pour emporter cette terre.

 

Trou de Begnins


En une nuit 100 mètres cubes de terre disparurent de ce champ qui ne porte aucune trace

 

de véhicule excavateur.

 

Au Pérou en 1999

Un phénomène comparable s’est manifesté au Pérou le 8 mars 1999, dans un champ labouré

près d’ Arequipa,

Comme dans le cas des trous Suisse,

il ne s’agissait manifestement pas d’un effondrement naturel du sol

car les parois lisses et solides du trou semblaient avoir été découpées avec netteté.

Le trou n’avait pas été creusé de manière habituelle, car aucun indice ne permettait de conclure

à un transport classique des déblais.

 

Photo du trou mystérieux de la terre à Arequipa au Pérou, en mars 1999

 

effondrement de terrain géant a avalé plusieurs maisons et un camion: Guatemala

  

Un effondrement de terrain géant a avalé plusieurs maisons et un camion
 
vendredi 23 février à Guatemala City, la capitale guatémaltèque.

Au moins trois personnes ont été portées disparus. Hugo Sanchez, responsable national
 
de la gestion des désastres, a déclaré que les secours ne pourraient intervenir rapidement
 
du fait de l'instabilité du trou, de 100 mètres de profondeur. [/justify] 



Cet effondrement de terrain géant a avalé plusieurs maisons et un camion . 
 

La police a évacué 1.000 maisons. 




     




-----------------------------------TROUS SIBERIENS

Alors, d'où proviennent ces trous ... Simple affaissement naturel, ou technologie évoluée de laser ?


 

 

 

Un second trou géant a été trouvé dans le sol de Sibérie, non loin du premier découvert à la mi-juillet.

 

Un phénomène qui serait dû au réchauffement climatique.

E062e81113 trou siberie crater antipayuta gouverneur taz

 
Un second trou géant a été découvert dans le sol sibérien, dans la péninsule de Yamal plus précisément.
 
Le premier avait été repéré il y a deux semaines.
 
Il mesurait environ 30 mètres de diamètre pour 50 à 70 mètres de profondeur.
 
Ce deuxième trou, apparemment plus petit d'après les informations du Moscow Times, ne se situe qu'à
 
une trentaine de kilomètres du premier cratère.

Les théories les plus folles ont circulé pour tenter déjà d'expliquer l'apparition du premier trou.
 
Aliens, météorite, missile détourné... .
 
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.